A la rencontre de Big

2017-2018
News
A la rencontre de Big

Publié il y a 5 mois par

Il est le dernier rempart de l’équipe fanion de l’ACFC, il a connu les deux montées successives et connait à l’instar de nombreux joueurs, sa première saison en D2. Rencontre avec Guillaume Bigrat, plus connu sous le nom de « Big ».

A la rencontre de Big

Peux-tu pour nos lecteurs, rappeler ton parcours footballistique ? Cela fait 20 ans que je joue au foot. J’ai débuté à l’AS St Priest, à l’âge de 6 ans en tant que joueur de champ et je suis rapidement passé gardien de but. Après St Priest, et pour des raisons de proximité avec mon nouveau domicile, je me suis inscrit sur Mions. S'en suivent des passages par le FC Corbas et Chaponnay-Marennes puis une brève  expérience à l’USBR. Je suis licencié à l'ACFC depuis 4 ans maintenant. 

Comment t’es-tu retrouvé à l’ACFC ?

Je suis arrivé à l’ACFC grâce à deux bons amis, les frères Denoly (Bastien et Romain, tous deux licenciés au club).

Quelles sont tes qualités, selon toi, sur et dehors du terrain ?

Passionné de foot, je me donne toujours à fond sur le terrain, avec la volonté de toujours gagner. L’amitié étant sacrée pour moi, on peut toujours compter sur moi, aussi bien sur le terrain qu’en dehors.

Quels sont tes défauts ?

Je suis sans doute trop impulsif, mais je travaille beaucoup sur cet aspect là de ma personnalité. Je suis également mauvais perdant.

Suis-tu une équipe dans le football pro ? As-tu un modèle ? En quoi t’inspire-t-il ?

Je suis particulièrement l’OL et le Real Madrid. Mon modèle est Iker Casillas (ex-gardien du Real et de l'Espagne). Il m’inspire par son professionnalisme, l’homme qu’il est et son parcours.

Un moment marquant de ta carrière ?

La deuxième partie de saison de 2016/2017.On enchaîne 10 victoires d'affilée je crois et on finit premier de la poule donc on accède à la D2, alors même qu'on venait de monter de D3. Mais il y a également un moment marquant plus douloureux: mes deux blessures au niveau du genou (ligaments croisés et rupture du ménisque à un an d’intervalle). Mais ces blessures m'ont appris à toujours y croire, qu'il y a toujours de l'espoir malgré la situation. Après ma deuxième opération, le chirurgien m'avait dit d'arrêter le foot, et aujourd'hui, je suis encore là (rires). 

Quel est ton/tes plus beaux souvenir-s au sein du club ?  

La victoire dans le derby face à l'USBR lors de la saison 2015/2016 (victoire 0-1) avec la ferveur des supporters qui étaient venus en nombre.

Comment juges-tu la première moitié de la saison ?

C'est une première moitié mitigée, on fait un bon début où on reste invaincu pendant 6 matchs. Mais de nombreuses blessures de joueurs cadre et le fait de jouer tous les 15 jours ne nous ont pas permis de continuer sur la bonne dynamique du début de saison.

Quels sont tes objectifs pour la suite au niveau football ?

Le maintien en D2 et personnellement de contribuer à être la meilleure défense du championnat.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter